• Le blog
  • Qu’est-ce qu’une forme à chapeau ? A quoi ça sert ?

Qu’est-ce qu’une forme à chapeau ? A quoi ça sert ?

Post publié le Catégories : Artisanat Chapeau Partager :

La forme à chapeau en bois : matériel de base pour fabriquer des chapeaux.
Nous vous expliquons dans cet article les caractéristiques de ce moule à chapeau indispensable pour une modiste.
C'est à partir du moule à chapeau bois que la modiste met en forme la matière (feutre, paille...) pour créer les chapeaux.


Les formes à chapeau

L’encyclopédie du couvre-chef (Eliane Bolomier, Jean Dumonthier, Jean-Pierre Gaudin & Pierre Morel) définit “forme à chapeau” comme telle : “moule en bois de tilleul destiné à la mise en forme du chapeau. Un moule correspond à une entrée (tour de tête) et à un modèle de chapeau“. Le tilleul est utilisé pour sa grande résistance à la chaleur et pour la tendresse de son bois.

Comment fabriquer une forme à chapeau ?

C’est la spécialité des FORMIERS. Ces artisans étaient très nombreux au début du siècle dernier. Ils ne sont plus que trois en France aujourd’hui. Le formier est un artisan polyvalent qui maîtrise le travail du bois mais aussi, le coiffant d’un chapeau. En plus d’un travail sculptural, ces formes ont un usage bien précis qui détermineront le style d’un futur chapeau. Il est primordial que le formier connaisse les volumes des chapeaux par rapport aux volumes des visages et à l’emboîtement du couvre-chef sur la tête. Il travaille généralement à partir d’un croquis ou d’un chapeau existant.

Les calottes

La calotte est la partie supérieure d’un chapeau, celle dans laquelle la tête s’emboîtera. Elle peut être de différentes formes : ronde, carrée, mascottée, assymétrique, fédora…

Dans le kit école nous proposons une calotte ronde et une calotte carrée : ce sont les deux formes basiques qui permettent de mouler le chapeau “de base”. On peut ensuite travailler à main levée la calotte pour créer une forme fédora par exemple.

Le gigolo est le plot sur lequel on vient emboîter la calotte : la calotte se trouve surélevée et l’espace libéré permet de placer les mains afin de travailler la matière.

Le bibi

Le bibi se moule aussi sur une forme à chapeau. Nous le proposons, avec son gigolo ici. Le bibi est un volume qui se pose sur la tête et qui a besoin d’un système de fixation (serre-tête, élastique..) pour tenir sur la tête. C’est le genre de volumes parfaits pour une cérémonie ou une soirée !

Nous recommandons, pour s’initier au moulage du feutre, notre cours « Mon Joli Bibi en Feutre ». Ses dimensions le rendent facile à tendre et son repli facilite le moulage. Il faut savoir que chaque forme de chapeau a son moule : on trouvera ainsi des formes à chapeau pour des casquettes, des chapeaux haut de forme ou encore des toques vintages.

Les passes et les formillons

La passe est la partie inférieure d’un chapeau : ce sont ses bords. Ces derniers peuvent être larges, étroits, relevés, plats ou au contraire clochants. De larges bords vont par exemple former une capeline, alors que des bords étroits et “descendants” vont créer un chapeau cloche. Le canotier lui, est connu pour ses bords plats.

La passe proposée dans le kit école est double : un côté est plat, un autre légèrement clochant. Cette passe 2 en 1 est plus courte à l’arrière : cela permet d’être à l’aise avec son chapeau, sans être gêné dans la nuque.

Les formillons sont ces pièces de bois ovales : ils “déterminent l’entrée de tête et s’adaptent sur le plot (ou la passe) pour augmenter la hauteur de la calotte“. (Encyclopédie du couvre-chef) Ils sont également utilisés pour réduire ou agrandir d’une ou deux tailles un chapeau.

Un moule à chapeau occasion ?

On peut parfois trouver des formes à chapeau en bois à vendre sur les sites tels que Le Bon Coin ou parfois en brocante. Il nous arrive, en tant que professionnelles de la chapellerie de parfois trouver notre matériel dans ce genre d’occasion. Cependant, pour vous initier au moulage, nous vous conseillons d’acheter une forme à chapeau neuve, à votre taille.

Les formes à chapeau vintage ont des formes parfois nuquées, elles servaient à réaliser des turbans.  Un chapeau moulé sur ce genre de forme est inadapté aux coiffures actuelles.  Penser à bien vérifer également la taille ; autrefois, les personnes avaient une tête plus petite. Il est important de pouvoir mouler un chapeau à sa taille afin d’obtenir un confort maximum.

En ce qui concerne les élargisseurs de chapeau ou la forme à chapeau réglable : on en voit très souvent dans des vide greniers. Ce beau moule partagé en deux et assemblé par une vis permet d’élargir le chapeau. C’est un objet souvent recherché pour sa valeur décorative et la plupart des collectionneurs ignorent que c’est un objet fonctionnel. Là encore, prudence est de mise : attention aux petits “trous” souvent présents sur le bois : ils sont le signe que des insectes xylophages se trouvent dans le bois. Il faut alors traiter le bois.

En bref : Vous le savez, nous sommes pour l’upycling et la valorisation des belles matières, nous aimons notre matériel qui nous permet de créer tous les jours. Les formes sont déterminantes pour réussir le coiffant d’un chapeau. Pour être sûr d’avoir un premier résultat concluant, nous vous recommandons de vous initier avec un matériel testé et approuvé. Cela vous permettra de partir sur de bonnes bases pour ensuite explorer le vaste monde de la fabrication de chapeau !

Vous ne pouvez pas épuiser votre créativité. Plus vous l'utilisez, plus vous en avez.

Maya Angelou | Poétesse, activiste

Les retours de nos premières clientes :

"Mon premier accessoire de tête tout plumé. Mon premier turban en velours tout doux.
Un temps suspendu où j’ai pris le temps de faire, de m'appliquer et d’achever.
Merci Nelly, merci Marie-Lou, pour la préciosité et la générosité de tous vos petits gestes partagés ;-)"

Khadem

"Dès la réception du colis, on ouvre une boite à trésor, le contact avec la matière est plaisant. Quel satisfaction et en même temps, quel questionnement, est-ce que j’allais réussir avec ces matériaux à réaliser un bibi aussi beau que sur la photo. Je lance la vidéo du cours. Tout est expliqué très simplement, pas à pas, la vidéo montre bien les détails de la réalisation. J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre ce cours, à réaliser ce bibi, et quelle fierté de pouvoir enfin le mettre sur ma tête !"

Claire

"Le cours est très clair très précis, les prises de vues très bien faites permettant de bien comprendre. Et même si certains gestes ne sont pas évidents au depart, en regardant bien, en faisant, refaisant en prenant son temps, on y arrive sans problèmes. Merci mes jolis chapeaux pour cette belle découverte !"

Françoise
S'abonner à la newsletter

Pour être tenus au courant de l'actualité de Mes Jolis Chapeaux, inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter !

Pour aller plus loin

Suivez-nous sur Instagram

@mesjolischapeaux