Faire soi-même

Post publié le Catégories : DIY Partager :

Nous sommes très nombreux à aimer passer du temps à créer. Chez Mes Jolis Chapeaux, nous aimons tellement ça que nous en avons fait notre métier !

Alors nous avons listé ici les 5 raisons, qui nous plaisent dans la création. Et 5 petits tips à chaque fois pour maximiser les chances de se sentir bien à la fin ! ✨

1 – Se détendre

Il existe même un nom anglais pour décrire l’état mental dans lequel on peut réussir à se trouver lors d’un processus créatif : le flow.

Le flow – mot anglais qui se traduit par flux –, ou la zone, est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité et qu’elle se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. Fondamentalement, le flow se caractérise par l’absorption totale d’une personne par son occupation.

Source 

Bien évidemment, sans atteindre cet état systématiquement, on a pu observer à l’atelier que lorsque nous étions stressées, un bon remède consister à créer un chapeau !
Pendant que nos mains s’activent et que notre cerveau se concentre sur l’assemblage, il y a juste de la concentration.  Nous finissons  par être plus détendues que lorsque nous sommes arrivées.

→ Notre tip ? Mettre un podcast, un livre audio ou de la musique qui ne nécessite pas de revenir sans cesse devant l’écran.

 

2 – La fierté de créer quelque chose de ses mains

Souvent, les petits gestes s’enchaînent : on coud, on coupe, on encolle, on repasse, on recoud… sans prendre conscience de toutes les étapes. Et quand, à la fin, on observe sa création finie, on se rend compte de tout ce qui a été accompli et de la beauté du travail fait ! Alors bien sûr, tout n’est pas toujours parfait, ce sera l’occasion d’améliorer le processus la prochaine fois.

Nous trouvons assez chouette de passer d’une matière “brute” à un objet fini !

→ Nous conseillons d’attendre avant de bien observer la création finie. Quand on la revoit la semaine d’après, les galères sont oubliées, on se rend compte que ce qu’on a fait, c’est très beau !

 

3 – Apprendre

Les métiers manuels n’ont de cesse que nous faire apprendre de nos erreurs et avancer dans des techniques de plus en plus complexes.

Quand nous commençons à maîtriser une technique, nous nous rendons compte que nous pouvons aller encore plus loin en la poussant, la modifiant, l’améliorant ! On ne pourra jamais tout savoir.

→ Apprendre signifiant échouer, recommencer un projet 3 fois et n’avoir toujours pas le résultat que l’on souhaite est parfois compliqué.
A l’atelier, quand ça ne fonctionne pas, nous mettons le projet en pause et nous le reprenons à tête froide le lendemain.

 

4 – Avoir des objets/accessoires uniques !

Avoir des objets qui s’adaptent parfaitement à notre taille, notre goût ou à l’usage qu’on va en faire est tellement agréable

Parce que nous sommes tous.tes uniques, nous pensons que nous méritons tous de pouvoir exprimer notre personnalité à travers des objets uniques. Cela vaut encore plus (nous trouvons) pour les vêtements.

Quand la fast-fashion propose des vêtements coupés pour une seule silhouette, avec UN motif tendance de l’hiver, c’est plutôt triste. Déjà parce que ça ne va pas à tout le monde (et ça ne veut pas dire qu’on est “mal fait”.) Et ensuite parce que ce petit manteau à carreau que l’on adore (ils sont très forts en marketing), sera déjà démodé l’année prochaine.

→ Personne n’est imperméable aux tendances, et c’est tant mieux. Ce que nous faisons pour déterminer si un achat est vraiment coup de coeur ou si c’est une pulsion liée au marketing ultra puissant que nous vivons tous les jours, on attend un petit peu avant d’acheter. Si quelques mois après nous avons toujours envie, on fonce !

 

5- S’occuper

Notre société présente toujours plus de divertissements. Entre les réseaux sociaux, les séries (et nous sommes les premières à en faire usage😉), il est parfois bon de se retirer du temps, de prendre vraiment du temps pour soi.

Quand deux heures de Pinterest se transforment en joli petit accessoire fait avec amour, rien est plus satisfaisant. Et nous allons nous coucher reposé.es ! 🙂

→ Nos tips : Sans que les loisirs aient vocation à devenir productifs, nous aimons nous fixer des petits objectifs.
Par exemple : achever un ou deux projets créatifs par mois, pour être sûr.es de les faire ! (Se coudre une robe, faire une linogravure, réaliser sa bougie…

 

& vous, vous faites une activité manuelle ? Quelles sont vos motivations ?

 

 

Nos suggestions :

Si vous aimez créer de vos mains, vous serez peut-être intéressé.es par nos cours pour apprendre à fabriquer des chapeaux.

Ou peut-être avez-vous la chance d'habiter en Loire-Atlantique et de pouvoir venir le faire à l'atelier, avec nous.

Contenu du kit de fabrication du joli bob

Kit “Mon Joli Bob”

Deux tissus issus de l'upcycling sont mis à votre disposition ainsi que toutes les matières premières nécessaires à…

Suivez-nous sur Instagram

@mesjolischapeaux